Origine et définition du mantra

Le mot Mantra signifie  force qui libère le mental de son esclavage.  Les Mantra sont issus du Mantra Shastra. On en retrouve les traces entre autres dans le Veda et plus tard dans les Upanishads ainsi que dans la Bhagavad Gita.

Mantra  symbolise les schémas auxquels notre mental est attaché et qui ont pour noms : imagination, préjugés, croyances et ignorance. Soit, tout ce qui l’obscurcit.

chakras pervers narcissique
Chakras du pervers narcissique

Origine et définition du mantra

Pour accéder à la conscience nous devons utiliser notre mental qui en est le véhicule. Le processus consiste à dégager le chemin pour permettre à la conscience de prendre place, de dégager le mental par des pratiques spécifiques, dont les mantras.

Dans la grande période védique de l’Inde, il ya des milliers d’années, la Sadhana, c’est-à-dire la pratique spirituelle, consistait principalement à chanter les noms du Divin.

Cette pratique s’est élargie avec le temps, à d’autres champs d’utilisation, pour aboutir à l’élaboration du Mantra Vidya, la connaissance du Mantra et de ses pouvoirs.

Selon le Mantra Vidya, le Mantra est une combinaison de vibrations sonores qui agit lors de sa répétition sur notre mental et nos plans subtils. Cette répétition imprègne totalement le mental de ses vibrations. Qu’il soit prononcé à voix haute ou mentalement, ses vibrations induisent une structure particulière dans les couches profondes de notre personnalité. Les vibrations créent une forme sur les plans subtils et sur le plan physique en rapport avec la qualité du mantra et sa signification.

voir aussi :  Les 9 manières pour méditer en couple

Cela suit un principe connu en physique. Vous avez sans doute fait l’expérience de jeter une roche dans l’eau. Il se produit aussitôt des ronds concentriques qui s’éloignent du point d’impact, analogues aux vagues de l’océan. Ce sont des ondes mécaniques qui font vibrer l’eau. C’est la même chose avec le mantra, le son est une onde mécanique qui agit par la vibration de l’air.

Des films ont été réalisés sur des expériences montrant comment les cristaux des molécules d’eau peuvent réagir et changer de structure selon des influences diverses de type vibratoire. C’est ce qui se produit avec le mantra : le mental s’imprègne du mantra, l’énergie du son provoque des vibrations dans l’océan du mental et crée des formes en relation avec sa signification et sa qualité.
Dans les Védas, il est question de science mantrique. Chaque mantra par un contenu précis est le moteur sur les plans subtils d’une transformation profonde : Il s’agit là d’une science au service de l’éveil de la conscience.

Les Veda décomposent le verbe, le mantra en deux forces fondamentales :
Prana, l’énergie vitale que nous expérimentons principalement par la respiration et Vak, la parole, l’articulation et l’expression, le sens large des mots.
Prana est le Principe masculin, le Dieu-Shiva dans la pensée hindoue. Il représente la force transcendante, la force de vie.
En tant que pouvoir créateur, la parole est de qualité féminine, c’est l’instrument de la Déesse Mère.
Appelée Vak ou Sarasvati, elle est Shakti dans la pensée Hindoue.

voir aussi :  Méditation sur le chakra de la gorge, le cinquième chakra

La Tradition représente le corps de la Déesse Mère entièrement constitué de Mantra, et plus particulièrement de leurs racines, les sons de l’alphabet Sanskrit. Les mantras sont élaborés à partir de ces sons.
L’effet du mantra est lié au pouvoir des mots, un pouvoir créateur. Ne dit-on pas qu’à l’origine de la vie était le verbe ? Le premier cri du bébé n’est-il pas expression de vie ?

C’est, pour chacun de nous,  notre moyen primaire d’expression et c’est celui que nous utilisons tous principalement. Quand nous ne parlons pas aux autres nous nous parlons mentalement.

De plus, nous connaissons tous le pouvoir des mots : toute une gamme énergétique, de ceux qui blessent à ceux qui remplissent le cœur et à ceux qui élèvent.