L’aura matière astrale

Ceux d’entre vous auxquels les écrits du Moyen-Age sont familiers, connaissent un mot, souvent employé de nos jours, le mot « aura ».

Les alchimistes vous l’ont fait connaître et vous le rencontrez dans les traités de médecine. Paracelse, par exemple, emploie ce mot en expliquant la constitution, la nature de l’homme.

Le mot aura fut adopté par la Théosophie moderne parce qu’il exprime mieux qu’aucun autre mot cette partie invisible du corps humain qui est liée à ses émotions.

Au Moyen-Age, « aura » était employé pour dissimuler certaines idées que les auteurs n’osaient pas exposer ouvertement.

Lorsque vous lisez les livres de cette époque, si vous êtes disposé à murmurer contre leur obscurité, souvenez-vous qu’ils étaient élaborés sous la menace de la prison et du bûcher. Leurs auteurs étaient obligés de voiler sous un langage symbolique des vérités dont il était dangereux de parler ouvertement.
Le mot « aura » fut prononcé à une réunion scientifique par un médecin de Londres, le Dr Kilner.

Pour la première fois un savant, traitant la question de la constitution humaine, fut capable de montrer à l’oeil physique de l’homme une partie de cette matière, normalement invisible, qui constitue l’aura.

On dispose des écrans, de façon à intercepter la lumière ou à la laisser pénétrer selon les besoins on se sert de deux plaques de verre juxtaposées entre lesquelles se trouve un liquide qui forme un écran transparent. En regardant un être humain ordinaire à travers cet écran et selon des conditions spéciales de lumière ou d’obscurité, le Dr Kilner réussit à faire voir à l’oeil physique inexpérimenté et non exercé la partie la plus grossière ce que l’on appelle « aura » du corps humain.

Normalement, cette atmosphère colorée qui entoure le corps dense de l’homme est invisible. Chacun de vous est entouré d’une sphère de matière plus subtile, semblable à un nuage et qui varie de couleur selon vos émotions et vos pensées.

L’observateur voit ce changement, mais seulement l’observateur qui a développé une vue plus perçante que la vue ordinaire il est alors capable, sans avoir recours au procédé mécanique du Dr Kilner, de voir ce nuage qui entoure l’être humain, l’animal, la plante et la pierre. Ce nuage est, en partie, composé de matière astrale ; que l’on nomme aussi matière émotionnelle, car elle est mise en vibrations par les changements de conscience que nous appelons émotions.

Chaque fois qu’une émotion traverse votre conscience, la matière astrale qui est en vous et autour de vous, ondule comme le feraient des vagues, exactement de la même manière que lorsque vous frappez un gong avec un maillet. Un savant vous dira qu’une grande sphère de vibrations enveloppe le gong ; celles-ci parviennent à vos oreilles sous forme de son ; elles sont invisibles entre vous et le gong, mais elles n’en existent pas moins et cela est prouvé par l’effet produit lorsqu’elles frappent le mécanisme de l’organe adapté pour les recevoir et les reproduire.
De la même manière, lorsque vous éprouvez une émotion, il se produit comme un impact sur cette matière astrale ; il se forme des ondulations qui vont s’éloignant de votre corps comme une grande sphère de matière vibrante ; ainsi que toutes les vagues de vibrations, elles sont soumises aux lois ordinaires, diminuant d’intensité lorsque la distance augmente et s’épuisant graduellement en s’éloignant de leur source.

Pensez à cette matière fine et invisible que l’émotion fait vibrer, comme l’air vibre sous l’influence d’un son généré par un gong, une corde de violon, une note de piano, etc. Mais cette matière dont il est question ne répond ni au son, ni à la lumière, à aucun courant d’électricité, mais si je puis me servir de cette expression, à un courant d’émotion.

C’est la caractéristique qui lui a été donnée par le Divin Architecte, mettant ainsi l’émotion en rapport avec une espèce particulière de matière, comme d’autres formes de matière répondent soit au son, soit à la lumière, soit à l’électricité, la matière étant toujours l’intermédiaire par lequel l’énergie ou la force est transmise à travers l’espace.

voir aussi :

qu’est-ce que l’Aura ? L'aura est une sorte de rayonnement de vapeur légère qui se dégage de l'homme et qui l'entoure comme d'une enveloppe ou un voile véritable. L'homme n'...
Comment se développent les chakras Développement et éveil des chakras dans le corps Les chakras apparaissent par un, par tranche de 7 ans, de l'âge de 1 an jusqu'à 49 ans.Ils ont...
Les sphères invisibles l'aura magnétique et les sphères invisibles Les sphères invisibles sont les auras magnétiques, caloriques, odiques, lumineuses, et autres émanation...
La science des chakras L’enveloppe éthérique est la couche composée d'énergie. Elle est faite d'un réseau brillant de canaux subtils (Nadis) qui d'après les textes classique...

sept chakras, L’aura matière astrale
WordPress theme: Kippis 1.15