Méditation sur le chakra du plexus solaire, le troisième chakra

comment méditer sur le 3e chakra

Il est important d’équilibrer le troisième chakra, ou chakra du plexus solaire, notamment lorsqu’une voltige émotionnelle survient dans votre vie. Ce chakra régit nos attitudes à l’égard du pouvoir personnel. C’est celui de la sensibilité et le siège de l’ego.

Le plus grand obstacle à notre développement et à l’équilibre du troisième chakra est l’ego.

Il est connecté à la peur de perdre quelque chose, quelqu’un, ou une partie de soi. De cette peur naît le besoin de manipuler, de brutaliser et de contrôler la vie des gens d’une façon détournée. Quand nous parvenons à harmoniser le troisième chakra, nous nous aimons mieux nous-mêmes, gagnons de l’assurance et, par conséquent, nous sommes plus aptes à briser les attaches négatives de l’ego.

Dans les relations qui provoquent des désordres émotionnels, le pouvoir personnel et l’ego sont toujours en cause dans ce qui heurte nos sensibilités. En visualisant et en méditant sur le chakra jaune du plexus solaire, en dirigeant la couleur jaune pour en baigner votre plexus, vous parviendrez  à vous décontracter et à « permettre » à n’importe quoi d’arriver.

L’effet calmant requiert une qualité de jaune ensoleillé dans laquelle la vibration du désordre émotionnel se fond, quel qu’il soit.
Baigner de lumière jaune le pancréas qui régit les fonctions du foie, de la rate, de l’estomac et de la vésicule biliaire contribue à calmer et détendre le système nerveux.

voir aussi :  Comment bien pratiquer la méditation ?

L’équilibre du troisième chakra est lié à la façon dont nous usons, abusons, mésusons de notre pouvoir personnel.
Quand on estime que la roue du troisième chakra tourne bien en équilibre, qu’il est affermi dans le rôle qu’il joue dans notre vie émotionnelle, l’effet est saisissant. Le jaune est une couleur solaire. La soleil, notre source de chaleur et de pouvoir, nous fait nous sentir bien. Il éclaire nos esprits. Nous ne pouvons nous passer de sa chaude lumière jaune pendant très longtemps.

Grâce au pouvoir de la visualisation, il est possible de créer une sensation interne de chaleur solaire. Notre sensibilité se sent rassurée par l’acceptation de notre pouvoir personnel, cette province gouvernée par le chakra du plexus solaire. Lorsque cela se produit, l’estomac, le foie, la vésicule et la rate se décontractent, vibrent à une fréquence plus régulière et nos problèmes d’ego diminuent d’intensité.

En visualisant l’orange, nous faisons émerger les énergies créatives et sexuelles du second chakra dans la sensibilité et le pouvoir personnel du troisième chakra. Si nous colorons cet équilibre de rouge, nous enracinons notre compréhension de l’équilibre émotionnel rétabli dans nos relations physiques avec la terre. Ce processus contribue à nous débarrasser de la peur et du dilemme «j’attaque ou je fuis ?» du premier chakra.

voir aussi :  Comment prononcer le mantra OM?

Toute la panoplie des pulsions physiques et émotionnelles s’exprimant à travers les sept chakras peut donc être modifiée, équilibrée et alignée en jouant consciemment avec les vibrations des couleurs de l’arc-en-ciel. On peut se servir de son corps comme d’un instrument. Ces couleurs sont à notre disposition à tout moment de notre vie. Elles opèrent et tournoient en harmonie, que nous le reconnaissions consciemment ou pas.

Là encore, nous sommes ce que nous sommes conscients d’être. Et être plus conscient de la valeur des chakras, c’est être plus conscient de son propre pouvoir intérieur. Être conscient de son pouvoir intérieur, c’est comprendre la potentialité de notre pouvoir extérieur. Nous pouvons créer ce que nous voulons à l’extérieur en reconnaissant le pouvoir caché à l’intérieur. L’enjeu de la vie revient alors à savoir comment nous créons ce pouvoir extérieur et ce que nous en faisons quand il s’agit de nôtre.

Ce qui nous conduit à l’examen des quatre chakras supérieurs situés au-dessus du plexus solaire.