femmes amour et chakras
Femmes, amour & chakras


Respiration solaire, respiration lunaire et signes astrologiques

Respiration Solaire Lunaire

Influences de la Lune et du Soleil sur la respiration en accord avec les signes du zodiaque

Plus personne n’ose nier l’influence des astres sur la santé de l’homme. Pour se convaincre que cette influence est bien réelle et non imaginaire, il suffit de considérer certaines personnes nerveuses, neurasthéniques ou simplement sensitives, pour s’apercevoir que quand le temps est à l’orage, quand le soleil ou la lune se lèvent ou se couchent, ces personnes éprouvent des frissons ou des secousses, comme si elles recevaient des décharges électriques.

En ce qui concerne les respirations, ces influences sont encore bien plus sensibles.

Ainsi pour effectuer une bonne digestion, il faut que les respirations solaire et lunaire interviennent à tour de rôle.

Il faut d’abord respirer par la narine droite, pour cela, il faut fermer la narine gauche par une pression de l’index ce qui force la respiration à s’effectuer par la narine restée libre.
Quand la digestion acide de l’estomac, est accomplie, il faut fermer la narine droite et respirer par la gauche qui précipite la digestion alcaline du duodénum.

On y arrive très bien avec un peu d’habitude et lorsque l’on constate que l’une ou l’autre des respirations prend le dessus, il suffit de la modifier comme expliqué ci-dessus.

Si les aliments qui sont dans l’estomac ou dans le duodénum ne sont pas digérés et si les conditions respiratoires sont interverties, on peut considérer que la digestion se faisant mal, c’est une indigestion qui se prépare.

Dans ce cas, il faut que le malade se couche sur le côté droit pendant l’espace de huit à dix inspirations puis sur le dos, pendant seize à dix-huit inspirations, enfin sur le côté gauche, de façon à amener la respiration solaire ou active.

En général, il faut faire durer la respiration solaire à peu près une heure et demie après le repas terminé et c’est pendant ce laps de temps que le malade doit rester couché sur le côté gauche ou s’il est assis, il doit s’appuyer sur ce même côté en s’aidant d’un coussin.
Après une heure et demie, on peut laisser fonctionner la respiration lunaire ou négative, suffisante comme nous l’avons vu, pour laisser se dérouler correctement la digestion des aliments parvenus dans le duodénum.

voir aussi :  Méditation sur le chakra du plexus solaire, le troisième chakra

Quand l’homme est en parfaite santé, sa respiration suit les mouvements de la lune.

Or, nous savons que le mois lunaire compte 3o jours, pendant lesquels, quinze nuits sont éclairées et quinze nuits sont dans l’ombre.

Pendant ce même laps de temps, c’est-à-dire pendant ces deux quinzaines, la lune traverse les douze signes du Zodiaque, ce qui fait qu’elle reste 6o heures dans chaque signe.

Ces signes sont pairs ou impairs voici les signes pairs: le Taureau, les Poissons, le Capricorne, le Scorpion, la Vierge, le Cancer

Les signes impairs sont donc: le Bélier, le Verseau, le Sagittaire, la Balance, le Lion, les Gémeaux.

Quand la lune entre dans le signe du Taureau, on respire par la narine gauche et il en est ainsi pour chaque signe pair du Zodiaque.
Quand la lune entre dans le signe du Bélier on respire par la narine droite.

Pendant les soixante heures que la lune reste dans un signe, la respiration change trente et une fois de côté. Or, soixante divisé par 31 donne une heure 56 minutes de travail alternatif pour chaque poumon.

Si au lever du soleil, on constate la respiration lunaire ou la respiration solaire, on est assuré que pendant trois jours consécutifs, on respirera par l’une ou l’autre narine au lever du soleil : narine droite, respiration solaire ; narine gauche, respiration lunaire.

S’il survenait un changement d’un ou deux jours dans cet ordre il y aurait lieu d’admettre qu’une période de un ou de deux jours s’était écoulée au moment de l’observation, tandis que si la même respiration s’accomplit trois jours de suite, on peut en conclure qu’une période de trois jours venait d’expirer la veille de la première observation.

voir aussi :  Exercices de respiration pour travailler sur les 7 chakras

D’après le calcul opéré sur les 24 heures pendant lesquelles s’accomplissent douze changements et une fraction, on est assuré que le treizième changement sera identique au premier, alors vient le changement de signe et naturellement le changement de respiration.

Si nous sommes dans la période de quinze nuits d’ombre, pendant les première, deuxième et troisième nuits, nous trouvons qu’au lever du soleil nous avons la respiration solaire, narine droite.
Comptons i h. 56 m. et nous pourrons constater que le reste du jour, la respiration alternera et s’effectuera tantôt de gauche, tantôt de droite.

Respiration pendant les nuits obscures

1ere, 2e et 3e nuit, respiration solaire, au soleil levant.
4e, 5e et 6e nuit, respiration lunaire, au soleil levant.
7e, 8e et 9e nuit, respiration solaire, au soleil levant.
10e, 11e et 12e nuit, respiration lunaire au soleil levant.
13e, 14e et 15e nuit, respiration solaire, au soleil levant.

Respiration pendant les nuits claires

1ere, 2e et 3e nuit, respiration lunaire, au soleil levant.
4e, 5e et 6e nuit, respiration solaire, au soleil levant.
7e, 8e et 9e nuit, respiration lunaire, au soleil levant.
10e, 11e et 12e nuit, respiration solaire, au soleil levant
13e, 14e et 15e nuit, respiration lunaire, au soleil levant.

Par le relevé qui précède, on peut constater que la 13e nuit est toujours comme la 1ere.
Quand l’homme peut constater en lui cette régularité d’alternance à l’heure et à jours fixes, il est assuré de vivre en bonne santé , dans le cas contraire, il peut être assuré que son corps fonctionne mal ou est sur le point de mal fonctionner.