Comment bien pratiquer la relaxation

Bénéfices de la relaxation

 1 – Mieux gérer les réactions émotionnelles

La capacité de bien se relaxer est une composante essentielle dans l’apprentissage de la régulation des émotions et des impulsions.

Cet apprentissage est utile pour diminuer le trac et d’autres réactions émotionnelles qui perturbent le déroulement optimal du quotidien. En devenant capable de diminuer la tension psychique et mentale dans une situation stressante, on parvient à mieux adopter une démarche de résolution de problème et l’on est psychologiquement plus efficace.

La personne qui a suivi correctement une formation en relaxation – notamment par l’auto-entraînement pluri-hebdomadaire – devient plus sensible à l’augmentation de tensions corporelles, un indice capital pour enclencher une procédure d’autogestion consciente et éviter d’être pris dans un orage émotionnel. Elle devient capable de diminuer en quelques secondes le degré de tension et de se rapprocher ainsi de l’activation physiologique optimale pour le comportement souhaité.

2 – Diminuer le niveau général de stress

L’apprentissage méthodique de la relaxation permet de diminuer l’excès de tension musculaire et de tension psychique chez des personnes qui sont stressées de façon fréquente ou chronique. Cet apprentissage permet d’adopter un style de vie plus « cool « , moins fatigant. Il permet ainsi de prévenir une série de troubles somatiques et psychiques.

3 – Se reposer rapidement

L’apprentissage de la relaxation permet de récupérer rapidement de l’énergie grâce à

– des séances de relaxation plus ou moins longues (10 à 30 min) et profondes

– des « mini-relaxations » (quelques secondes ou min) réparties à travers la journée.

En cas de surcharge de travail, il est préférable pour la santé de faire une « pause-relaxation » que de sur-consommer des substances stimulantes, du café par exemple.

4 – Faciliter un sommeil réparateur

Lorsqu’on a appris à se détendre vite et bien, on parvient à s’endormir rapidement, on se rendort plus facilement en cas d’interruption du sommeil, on dort mieux, plus profondément. Le temps passé à dormir peut donc être écourté.

5 – Faire des expériences de sérénité

On peut organiser des séances de relaxation profonde pendant lesquelles on écoute de la musique et/ou on visualise mentalement des scènes agréables. Ces séances permettent ce que Abraham Maslow appelait des « expériences de sommet », des moments particulièrement heureux et revitalisant.

La sophrologie ne fait pas appel à des éléments extérieurs et n’utilise pas de musique.

femmes amour et chakras