L’expérience de voyage astral et le mystère de l’Atlantide

voyage astral dans nombre de récits sur l'Egypte

On retrouve aussi l’expérience du voyage astral dans nombre de récits sur l’Egypte rapportés en expansion de conscience. Aux côtés des descriptions classiques des pyramides et de la vie au temps des pharaons, les voyageurs égyptiens rapportent parfois des récits étranges qui ne correspondent à rien de connu mais semblent, en revanche, s’accorder avec la thèse que développe Albert Slosman: l’Egypte serait l’héritière directe de l’Atlantide et le mot « Egypte » proviendrait d’une déformation de « AHA-KA-PTAH » qui signifie « le deuxième cœur de Dieu » ; le « cœur aîné de Dieu », « AHA-MEN-PTAH », étant à l’origine du mot « Atlantide ».

Ce premier « cœur de Dieu », cette Atlantide qui a tant fait parler d’elle et déchaîné tant de polémiques est, il faut bien le dire, au centre de nombre de souvenirs rapportés en état d’expansion de conscience. Étrange pour un continent que l’on dit « mythique » ?

Si l’on en croit les textes anciens – à commencer par la  Bible, les dialogues de Platon  et les légendes de Chaldée – mais aussi de plus récentes études archéologiques, historiques, géologiques, on peut émettre les hypothèses suivantes :

  • Il y a bien longtemps existait dans l’Océan Atlantique une grande île qui était elle-même tout ce qui restait d’un vaste continent du monde antique (plusieurs dizaines de milliers d’années) connu sous le nom d’Atlantide.
  • La description que donne Platon de cette île et le récit qu’il fait de cette civilisation ne relèvent pas du mythe mais de l’histoire.
  • À travers les âges, s’est développée une civilisation extrêmement évoluée en Atlantide. Celle-ci s’est étendue du golfe du Mexique, de la rivière Mississippi, de l’Amazone et de toute la côte sud-américaine atlantique aux côtes européennes et africaines de l’Atlantique, à la Méditerranée mais aussi à la mer Baltique, la mer Noire et au-delà encore, à la mer Caspienne.
  • L’Atlantide a été le berceau de toutes les civilisations. Elle est à l’origine de tous nos arts, de toutes nos sciences et de toutes nos croyances fondamentales.
  • L’Atlantide était le véritable monde antédiluvien dont parlent toutes les traditions : le  jardin d’Eden, celui des Hespérides, les Champs Elysées, l’Olympe, l’Asgard. Elle demeure dans la mémoire universelle le grand pays où l’espèce humaine a évolué en paix.
  • Les dieux et les déesses des Grecs anciens, des Phéniciens, des Hindous et des Scandinaves étaient simplement des rois, des reines et des héros de l’Atlantide. Les actes que les différentes mythologies leur attribuent sont en fait tissés de souvenirs confus d’événements historiques réels.
  • Les mythologies de l’Egypte et du Pérou sont une traduction de la religion originelle atlante qui était l’adoration du soleil.
  • L’une des colonies les plus prospères formées par les Atlantes a probablement été l’Egypte dont la civilisation a reproduit celle de l’Atlantide.
  • L’alphabet phénicien, parent de tous les alphabets européens, était dérivé de l’alphabet atlante qui a été transmis par l’intermédiaire des Mayas d’Amérique centrale.
  • L’Atlantide a été le berceau des races aryennes ou indo-européennes, sémites et peut-être aussi touraniennes.
  • L’Atlantide a péri dans une terrible convulsion de la nature : elle a plongé dans l’océan il y a douze mille ans et toute sa civilisation ou presque a été engloutie avec elle.
  • Quelques rescapés qui avaient pu s’échapper sur des bateaux et des barcasses de fortune ont propagé dans toutes les nations occidentales et orientales le récit de la catastrophe. Il est parvenu jusqu’à nous à travers la  légende du déluge.
    chakras et intelligences multiples
    Chakras & intelligences multiples