Comment bien nourrir les enfants grâce à l’Ayurveda?

L’Ayurveda offre un mélange de solutions naturelles pour organiser une alimentation saine pour votre tout-petit

L’Ayurveda n’est pas réservé aux adultes cette méthode naturelle peut aussi être utilisée pour les tout-petits. D’une meilleure   nutrition au renforcement des défenses immunitaires en passant par le massage, cette pratique ancestrale peut aider à soutenir le développement des plus jeunes, des bébés aux adolescents.

Il y a 3 classes d’âge décrite dans l’Ayurveda:

Entre 1 et 16 ans : balyavastha (enfance)
Entre 16 et 60 ans : madhyamavathi (âge moyen)
Au-dessus de 60 ans : vardhakya (âge gériatrique)

Cette classification est basée sur le changement de la dominance des doshas partie intégrante de la compréhension de l’individu lui-même. À l’âge pédiatrique, le dosha dominant est le dosha kapha.

Régime alimentaire d’un petit enfant dans l’Ayurveda:

1. varier les goûts
Il est important d’inclure les six goûts – à savoir le sucré, l’acide, le salé, le piquant, l’amer et l’astringent dans l’alimentation d’un enfant.

2. douceurs
Cette catégorie comprend les céréales, le lait et les produits laitiers, des viandes. La majeure partie du repas doit comprendre des céréales et des produits laitiers (le cas échéant), dans le cas d’un enfant en bas âge qui est allaité. D’autres groupes d’aliments tels que les légumes, les fruits, les viandes ainsi que les légumineuses devraient être introduits progressivement, mais en plus petites quantités.

3. céréales
Incluez des céréales importantes comme le riz, le blé, l’orge dans l’alimentation de l’enfant.  En outre, il est important d’incorporer des fruits comme la grenade et les agrumes car ils améliorent l’appétit et préviennent les troubles courants tels que la diarrhée qui prévalent dans ce groupe d’âge. Les raisins secs sont également un ingrédient important, car ils aident à prévenir la constipation.

4. lait
N’oubliez pas que le lait est un repas en soi. Par conséquent, un intervalle d’une demi-heure à une heure entre le lait et les repas doit être respecté. Sinon, la combinaison aigre/sel avec du lait est considérée comme viruddha ou incompatible ensemble.

5. horaires des repas
Les horaires des repas dans le cas d’un tout-petit sont très difficiles. L’alimentation à la demande est la meilleure méthode pour inculquer le besoin de signaux alimentaires chez un enfant. L’alimentation forcée pourrait entraîner du stress, plutôt que d’aider dans la plupart des cas. Généralement, lorsque l’enfant a faim, il vient vers vous.

6. gastronomie
Leur donner des friandises à la place d’un repas DOIT être évité dans la mesure du possible parce que les enfants apprennent très vite et s’adaptent rapidement aux situations. Lorsqu’ils réalisent qu’ils peuvent obtenir des friandises à la place des repas, ils sont susceptibles de devenir catégoriques dans le choix de ces derniers.

7. cuisson
Faites participer votre enfant à la préparation des repas. Laissez-le choisir les légumes, mesurer les céréales, pétrir la pâte et identifier les épices, de manière à susciter l’intérêt de l’enfant pour le repas lui-même.

8. innover
Utilisez les mêmes ingrédients dans différentes recettes afin de changer leur aspect pour que l’enfant ne se bloque pas sur ce qu’il aime ou déteste.

9. variété
À moins que l’enfant ne souffre d’allergies, essayez d’inclure différents types d’aliments dans l’alimentation de votre tout-petit, pour réduire les risques qu’il se transforme en mangeur difficile.

 

chakras et intelligences multiples