Pranayama, contrôle du souffle

Quand le corps physique et le réseau éthérique sont affinés et fortifiés par la gymnastique respiratoire, le vrai Pranayama, le contrôle du souffle par la rétention et la capacité de diriger l’énergie par la pensée, peut transformer l’être humain en être rayonnant d’énergie et de bonheur.

Avant d’arriver au vrai Pranayama avec de longues rétentions du souffle, on devra se préparer soigneusement. On ne peut forcer l’énergie à passer par des canaux encrassés sans risquer d’y mettre le feu.

Toute personne qui respire, vit plus ou moins bien selon sa respiration.

Le diaphragme est un muscle qui a une position profonde et centrale dans le corps. Il forme la voûte entre la cage thoracique et la cavité abdominale.

Chez une personne détendue au niveau physique et mental, le diaphragme bouge sans restriction, descendant vers l’abdomen à l’inspir et remontant vers le thorax à l’expir. Ce mouvement d’expansion et de contraction favorise l’entrée et la sortie de l’air contenu dans les poumons. La respiration amène du mouvement dans le corps physique et dans le corps énergétique et la vitalité monte instantanément.

La respiration, comme d’ailleurs aussi les battements du cœur, qui sont contrôlées au niveau du tronc cérébral, sortent facilement de leur rythme équilibré à la moindre émotion.

bague chakra tibétaine

bague chakra tibétaine

bague chakra tibétaine sur crystal Energy

Les muscles se contractent, s’adaptent au changement et sont prêts à agir. Et bien souvent à cause de notre mode de vie plein de stimulus ils n’arrivent plus à se détendre et se bloquent.

Nos émotions et nos comportements face aux sensations de douleur, plaisir, joie, souffrance, température, bruit etc. ainsi que notre posture corporelle et nos mouvements ont une très grande influence sur la respiration et vice-versa.

Il est d’une grande importance de se rendre compte de son comportement respiratoire en temps de stress et en temps normal. Observez si en temps normal, votre respiration est calme et profonde pour une meilleure récupération et par la suite apprenez à contrôler votre respiration en temps de stress pour qu’elle vous soit toujours une aide de contrôle des émotions et d’équilibre de l’esprit.

Apprenez à équilibrer le mouvement respiratoire par les souffles fondamentaux :

1) La respiration diaphragmatique
2) La respiration complète (Ventre, basses côtes, hautes côtes)
3) Purification des canaux (nadis)

La respiration abdominale
Elle oxygène la partie inférieure des poumons. A l’inspir, le souffle soulève de façon à peine perceptible l’espace compris entre l’estomac et le nombril. A l’expir, cette même région rentre légèrement. Les moyennes et hautes côtes restent immobiles.

Ceci est la respiration du repos, de la sérénité et de l’attention.

Repos de l’activité intellectuelle, elle aide grandement à entrer dans des états méditatifs.

La respiration complète utilise la totalité des poumons, sans forcer leur capacité. Elle inclut la respiration abdominale, des basses côtes, des hautes côtes. A l’inspir, le bas des poumons se remplit d’abord, comme pour la respiration du diaphragme, puis la région moyenne (côtes flottantes et basses) pour terminer la prise d’air en emplissant la partie supérieure. Expir, même processus, en commençant par le bas des poumons puis vider la région moyenne et terminer l’expulsion d’air en vidant la région supérieure. Cette respiration pratiquée de façon lente et profonde est très bénéfique à l’amélioration de la santé.

voir: Chakra manuel d’harmonisation -

Pranayama, contrôle du souffle was last modified: juillet 20th, 2011 by sept chakras
WordPress theme: Kippis 1.15